L’Imprimé Animal dans la Mode : Histoire et Anecdotes

L’Imprimé Animal dans la Mode : Histoire et Anecdotes
  • Reading time:5 min(s) read

L’Imprimé Animal désigne la représentation d’un animal sur un vêtement. Mode femme ou homme, tout y passe ! Mais avant de devenir une réelle tendance de mode, il était autrefois signe de pouvoir. En effet, les rois et les reines possédaient des tapis imprimés d’animaux pour montrer leur haut statut social. Même si cette notion de « pouvoir » a l’air d’avoir complètement disparu de nos jours, les amateurs de mode continuent à avoir une demande constante pour tout ce qui est imprimé d’animaux.

Quelles sont les caractéristiques récentes de l’imprimé animal dans la mode ?

Nous répondrons à cette question en traversant les décennies en partant des années 30, époque où l’imprimé animal commence à réellement influencer le monde de la mode. 

Les débuts de l’imprimé animal (Années 30)

Nous avons commencé à voir une augmentation de la demande d’imprimés animaliers au début des années 1930. L’un des plus grands films de l’époque, Tarzan, sort en 1932. Johnny Weissmuller dans le rôle de Tarzan et Maureen O’Sullivan dans celui de Jane y portaient des vêtements en imprimé animal.

Cela a particulièrement attiré l’attention du public. Pour eux, ce look était signe d’aventure excitante et attrayante. Soudain, les fabricants et les designers ont sorti de plus en plus de blouses, d’écharpes et de manteaux en imprimé animal par rapport aux décennies précédentes.

L’avènement de la fourrure (Années 40)

Au début des années 1940, la fourrure a commencé à être beaucoup plus demandée. Mannequin et célèbre pin-up de l’époque, Bettie Page en est l’une des ambassadrices. Au cours d’un défilé, elle s’est habillée d’une mini robe en imprimé léopard, créant un véritable tollé pour les imprimés animaliers.

Les années 1940 ont également été les premières étapes du mouvement féministe. L’histoire se répétait peut-être en donnant pouvoir et force, en un sens, aux femmes qui portaient la fourrure. Elle a créé un look féroce et plutôt risqué pour beaucoup et a donné une sensation d’indépendance.

Le vêtement imprimé léopard dans l'histoire de la mode

Le look chic et sophistiqué des années 50

Vint les années 1950, une période chique incarnée par Christian Dior. Ce dernier, un nom encore célèbre aujourd’hui, ouvre une toute nouvelle ligne tout en s’inspirant des imprimés animaliers, plus précisément du léopard.

Son obsession de cet animal lui vient de Mitzah Bricard, son bras droit. Après avoir rencontré Christian Dior, elle est devenue en quelque sorte sa conseillère personnelle. Il lui dit : « Bricard fait partie de ces gens, de plus en plus rares, qui font de l’élégance leur seule raison d’être ». Dior lui demandait des conseils pour améliorer ses tenues en ajoutant des accessoires ou en enlevant des pièces.

L’influence de Madame Bricard sur Dior a créé une toute nouvelle ère pour l’imprimé animal. Il est maintenant devenu un textile beau et chic à la fois du point de vue de toutes les femmes. Bricard n’aurait pas voulu qu’il en soit autrement.

L’influence du mouvement hippie dans l’imprimé animal (Années 60) 

Le mouvement hippie des années 60 a créé un tout nouveau monde pour l’imprimé animal. Les estampes étaient désormais davantage exotiques et farfelues. Contrairement au look chic et sophistiqué des années 1950, ce nouveau style était axé sur un concept plus sauvage et libre, comme un « easy rider ». De nouvelles couleurs et motifs étaient introduites et testés parmi des nouvelles tendances du moment, et notamment l’imprimé flamant rose.

imprimé flamants roses dans la mode et le textile

Le Flamingo, apparu la première fois en 1957 sous la forme d’animaux en plastique aux Etats-Unis, s’est décliné dans le monde de la mode au milieu des années 60. Les premiers vêtements ornés de flamants roses sont donc sortis et ont permis aux amateurs de mode de découvrir ces motifs à la fois extravagants et exotiques. Des imprimés animaux que l’on retrouve énormément encore aujourd’hui et remis au goût du jour.

L’apparition du punk rock et des imprimés animaux exotiques (années 70 et 80)

Avec les années 1970, le punk rock est apparu, et avec le punk rock sont apparus des styles très intéressants pour l’imprimé animal. Inspiré par les succès pop des années 70, l’imprimé animal était partout. Si bien qu’au début des années 80, il y avait une quantité impressionnante d’empreintes animales et notamment de motifs flamant rose. Il y en avait même plus que jamais ! Les combinaisons, les sous-vêtements en passant par les chaussures en ont tous été « imprégnés ». 

Au cours des dernières décennies, tout tournait principalement autour du léopard et du guépard, surtout à l’époque de Dior. Aujourd’hui, le zèbre et la peau de serpent ont été ajoutés comme un retour vintage aux temps anciens du Moyen-Âge. On les retrouve dans les robes, les vestes, les jupes, les chaussures…Vous l’aurez compris, l’imprimé animal est donc encore bien présent de nos jours. Son style s’inspire de toutes les décennies précédentes et se mélange au look chic et attrayant typique du 21ème siècle. T-Shirt, Pull, Pantalon, Chemise… A vous de garnir votre garde-robe d’un prêt à porter intemporel animalier !