L’histoire du tee-shirt

L’histoire du tee-shirt
  • Reading time:3 min(s) read

Et si nous parlions du tee-shirt? Cette pièce iconique de la garde-robe est maintenant porté aussi bien par les femmes que par les hommes. On les trouve partout, dans toutes les enseignes et à divers prix.

De 5 à 100 voire 200€, il y en a pour tous les budgets et tous les goûts. Mais connaissez-vous son histoire et savez-vous d’où vient le tee-shirt?

Comment est né le tee-shirt?

Le tee-shirt, ou t-shirt, doit son nom au fait que posé à plat, le vêtement est facilement reconnaissable à son forme en T. “Shirt” en anglais veut dire chemise, donc littéralement traduit, le t-shirt est une chemise en forme de T.

La naissance du tee-shirt: Sous-vêtements et bleus de l’armée

Aujourd’hui encore, le petit Larousse définit le tee-shirt comme un maillot en coton à manches court.

Le tee-shirt serait apparu au tout début du XXème siècle. Utilisé initialement par les militaires de l’armée anglaise pour réduire les frottements désagréables de l’uniforme, le tee-shirt se répand rapidement à d’autres milieux. Sous l’ère de la Reine Victoria, il fait ainsi partie de la tenue officielle du marin. 

Toutefois, sa popularisation se fait surtout grâce aux Américains. Comment le tee-shirt est arrivé sur le territoire? Plusieurs hypothèses s’affrontent. 

Ce qui est certain est que le tee-shirt, tout comme en Angleterre, a fait ses débuts chez les militaires. Certains disent qu’il a été rapporté de l’Europe suite à la seconde guerre mondiale. D’autres affirment que le tee-shirt est le sous-vêtement des militaires auquel on aurait enlevé les boutons pour des raisons de simplicité.

Facile à laver et à porter, Il est rapidement adopté par l’armée et intégré dans tous les uniformes de soldat.

Les Tee-shirts se démocratisent

C’est dans les années 1940 et 1950 que le tee-shirt connaît véritablement son succès. En 1942, le magazine américain Life met en scène sur sa couverture la photo d’un soldat en tee-shirt. Le tee-shirt devient alors un vêtement à part entière et non plus un simple sous-vêtement.

Au cinéma, les stars comme Marlon Brando dans Un Tramway nommé Désir ou James Dean dans la Fureur de Vivre contribuent à démocratiser le vêtement et à le rendre branché et à la mode. 

La politique finit également par voir le pouvoir des tee-shirts et s’en empare pour faire passer des messages et rallier de nouveaux partisans.

En 1960, le tee-shirt devient même le véhicule de la contestation hippie Peace and Love. Ce ne sont plus des messages qui sont affichés mais des couleurs joyeuses et psychédéliques, grâce au procédé tie-and-dye.

Dans les années qui suivent, les tee-shirts sont de plus en plus considérés comme des moyens d’expressions. Ils se veulent engagés, drôles, graphiques, colorés… On y affiche ses penchants politiques, les villes qu’on a visité, les marques qu’on adore, ses goûts musicaux…

Autrefois vendus dans les foires, salons automobiles et événements spéciaux, le tee-shirt se trouve maintenant partout (mais les plus sympas sont chez nous!). Le tee-shirt n’est plus exclusivement masculin. Il est aussi largement adopté par la gente féminine et par les enfants. Le tee-shirt est devenu un classique indémodable et qui a encore beaucoup d’avenir dans nos garde-robes.